LA CHUTE DES EMPIRES: Chronologie  1837-1925 / Palestine-Israël (Palestine/Israël) par Hervé Vankriekingen

LA CHUTE DES EMPIRES: Chronologie 1837-1925 / Palestine-Israël (Palestine/Israël) par Hervé Vankriekingen

Titre de livre: LA CHUTE DES EMPIRES: Chronologie 1837-1925 / Palestine-Israël (Palestine/Israël)

Auteur: Hervé Vankriekingen

Date de sortie: March 26, 2018

Obtenez le livre LA CHUTE DES EMPIRES: Chronologie 1837-1925 / Palestine-Israël (Palestine/Israël) par Hervé Vankriekingen au format PDF ou EPUB. Vous pouvez lire des livres en ligne ou les enregistrer sur vos appareils. Tous les livres sont disponibles au téléchargement sans avoir à dépenser de l'argent.

Hervé Vankriekingen avec LA CHUTE DES EMPIRES: Chronologie 1837-1925 / Palestine-Israël (Palestine/Israël)

Le Proche-Orient, nous en entendons parler presque chaque jour. Pas une semaine sans évènements politiques ou sanglants se rapportant à cette région du monde. Proche de Paris en quelques heures d’avion on peut déjeuner ou dîner à Damas, Jérusalem, au Caire ou à Beyrouth. Si proche et pourtant, si difficile à comprendre dans la complexité de ses derniers siècles d’Histoire. Pour ne remonter qu’au 19éme siècle se sont succédé sur cette terre, les Ottomans, les Anglais et les Français, chacun laissant des traces de son passage. Des traces ou plutôt des plaies ouvertes que les occupants successifs n’ont pas laissé se refermer. Des promesses, des manipulations, des mensonges, des trahisons, rien ne manque au scénario de cette tragédie vécue par un peuple qui ne demandait rien, sinon la paix et la liberté de commercer avec ses voisins, comme il le faisait depuis toujours.
Tour à tour enjeu, champ de bataille, son avenir se fait et se défait sans autres considérations que les convenances des « puissances européennes ». Pour comprendre sans juger, j’ai voulu écrire une chronologie historique la plus honnête possible en remontant aux sources et en m’inspirant des travaux de véritables érudits qui ont pu donner une image nette de la situation actuelle. C’est pourquoi, je me suis efforcé de simplifier sans amputer et d’expliquer sans lourdeur. Comme le disait Henri Guillemin, « rester impartial et ne se référer qu’aux sources ». Les Puissances et les empires
En ce troisième quart du 19ème siècle, l’Europe et le Moyen-Orient sont encore pour quelques décennies dirigés par des « puissances », l’empire Ottoman, l’Angleterre et son empire colonial, la France et son empire colonial, l’Allemagne et l’empire Germanique dont une partie est coloniale, l’empire Austro-Hongrois et l’empire Russe. Ces empires se sont partagé l’Europe centrale et l’Europe de l’Est, l’Afrique et l’Afrique du Nord, le Proche-Orient, l’Inde et la Chine. Dans le cas de la Palestine, les décisions prises par les « puissances » s’entendent non pas en termes de pays mais en termes de colonies formées de plusieurs pays ou régions délimitées selon l’intérêt des colonisateurs. Les limites ou frontières étant elles-mêmes définies selon la loi du plus fort. A ce jeu, les Anglais se révèlent les plus brillants. Sans scrupules, ils promettent, manipulent, disposent des peuples et de leurs territoires en fonction de leurs intérêts commerciaux. La puissante flotte anglaise et ses régiments de « marines » servant à convaincre les peuplades qui se rebellent de rentrer rapidement dans le rang. Le chaos nuit au commerce. La première brèche dans ce système viendra avec l’écroulement de l’empire Ottoman allié à l’Allemagne il tombera en même temps qu’elle ainsi que l’empire Austro-hongrois. Cette situation laissant aux vainqueurs Angleterre et France le champ libre pour une expansion sans précédent.